Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 avril 2014 1 21 /04 /avril /2014 12:08
ww-clothpads-org 0709 cupgrasssmallerAvant de vous montrer les quelques vidéos et articles contenant les arguments qui pourraient vous convaincre de vous y mettre...
 
Je voudrais, pour celles qui ne connaissent pas, vous présenter un objet peu connu: c'est un récipient souple fait de silicone médical non poreux conçu pour récupérer les règles dans le vagin, être lavé et réutilisé sur environ 10 ans!
Eh oui! Cela s'appelle "coupe menstruelle" ou encore "cup".



Tout le monde connait les deux grands types de protections menstruelles: les serviettes et les tampons.
Bien que les tampons soient plus avantageux que les serviettes sous bien des aspects, le tampon a ses limites. En effet, les fabricants nous préviennent sur les notices de ne pas utiliser de tampon par anticipation (en dehors des règles), et d’alterner au moins une fois par jour avec une serviette, par exemple. Cela ne fait que diminuer le risque de SCT (maladie rare mais grave, voire mortelle dues aux tampons, à cause de leur pouvoir d'absorption) sans toutefois l'annuler complètement...
Comparaison

La coupe menstruelle possède tous les avantages du tampon (discrétion, confort, pas d'odeur, pouvoir se baigner, etc.), mais tout ça sans le côté absorbant.
 
 Ce qui permet de:
 
- Ne pas s'embêter à choisir une absorption adaptée, vu que justement, ça n'absorbe pas.
Il y a des collections plus passionnantes à faire que celles des différentes absorptions de tampons dans le caddie de courses, non?
 
- Vider sa coupe beaucoup moins souvent que changer de tampons, car avec la coupe, il n'y a pas de risque de SCT et elle peut contenir plus qu'un tampon (on peut ne la vider que matin et soir si la quantité de notre flux le permet).
Et en plus, même pas besoin de chercher une poubelle!
 
- Porter une coupe durant TOUTE la durée des règles, jusqu'à la toute dernière goutte de sang (et même au-delà pour être sûre qu'elles sont bien finies), sans alterner avec une serviette, et cela sans s'assécher.
(Pensez simplement à la vider et bien la rincer à l'eau matin et soir.)
 
- Mettre sa coupe en prévision des règles, toujours sans s'assécher (ce qui est interdit sur les notices des tampons).
Pratique pour la natation alors que les règles se font attendre!!
 
- Et pour couronner le tout, on ne sera PLUS JAMAIS en panne de protection du fait que c'est lavable (stérilisable si on le souhaite après les règles) et réutilisable!!
Finie la dépendance matérielle et de penser au réapprovisionnement!
Et en plus, on fait un geste pour la planète, vu que c'est écologique.

Inconvénients:
- il faut un minimum de pratique au début pour être à l'aise à l'insertion et retrait (inconvénient vite envolé avec la pratique, comme pour les tampons),
- la vider dans des toilettes publiques sans eau peut en dégoutter certaines: dans ce cas, il faut soit amener une petite bouteille d'eau (plus pratique avec un bouchon sport) dans les toilettes, soit alterner avec une autre coupe. Mais il faut savoir que juste l'essuyer avec du papier toilette est suffisant ou même juste la remettre sans l'essuyer convient aussi.
Ce cas de figure est assez rare, car la plupart du temps, on est chez soi pour la vider matin et soir (ce qui est suffisant).
 
Non ce n’est pas sale, la cup passe son temps contre les muqueuses, à l’intérieur. L’intérieur d’un vagin est « propre » et équilibré, il est plus ou moins coupé du monde pathogène extérieur. Le principal est qu’elle soit bien rincée à l’eau matin et soir.
Entre parenthèses, lors d’une vidange (avant de remettre la cup), rincer la cup à l’eau (froide) risque moins de dérégler l’équilibre vaginal que la savonner (car si le savon est mal rincé, ça risque de faire du mal aux bactéries protectrices du vagin, qu'on appelle la flore vaginale).

L'entretien est donc facile: juste rincer - si on peut - en vidant la coupe (on peut prendre une petite bouteille d'eau dans les toilettes) et, à la fin des règles, nettoyer au savon en rinçant bien.
On peut, si on le souhaite, la stériliser à l'eau bouillante avant de la ranger en vue d'une réutilisation au prochain cycle, mais ce n'est pas obligatoire: le vagin est loin d'être stérile et possède une bonne défense grâce à sa flore (bactéries protectrices).
Cette flore est d'ailleurs respectée grâce au côté non-absorbant (et donc non-desséchant) de la coupe!!
 
 
 
Après cette présentation détaillée pour celles qui ne connaissaient pas la cup, je voudrais vous montrer les arguments qui pourraient vous convaincre de vous y mettre:
 
 
 
 
 
  • Toujours pas convaincue?
Alors vous allez voir encore plus de raisons sur cette page rigolote avec 21 raisons, cette fois-ci !!
 
 
 
  • Vous préférez une petite synthèse rapide? Une vue d'ensemble?
Voici un petit tableau comparatif avec 10 raisons:

 Tableau comparatif des avantages de chaque protection

 tableau coupe

      Cliquer sur l'image pour l'agrandir

 
  • Comme il ne s'agit pas d'en vanter les mérites sans se poser de questions, je laisse la parole (en vidéo) à une gynécologue qui connait bien le sujet:

 

 

 

  • Envie d'en savoir plus sur l'ensemble des protections existantes, ne se limitant pas à serviette (jetable)/tampon/cup? Pour aller plus loin, vous pouvez lire cet article comparatif si vous avez encore du courage. Mais en tout cas, merci d'avoir eu l'ouverture d'esprit d'avoir lu jusqu'ici.
 
Voir aussi: 

La coupe menstruelle: bien vivre ses règles

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Meluna 01/03/2016 16:10

Salut les Filles,

Découvrez les coupes menstruelles Meluna,
Les coupes menstruelles Meluna s’adaptent à la morphologie de toutes les femmes :
4 tailles disponibles (S, M, L et XL) et des modèles spécifiques existent pour les jeunes filles, les sportives...
Pour en savoir plus : www.meluna.fr

Aude 26/02/2016 13:18

Bonjour à toutes !
et dernier argument pour celles qui n'osent pas se lancer dans la coupe menstruelle : sur www.uptocup.fr c'est "100% satisfaite ou remboursée" !

On y retrouve la Lunacopine et les frais de port sont offerts.
Cette fois, il n'y a plus qu'à tenter l'expérience :)

Menstrualcup.co 19/07/2015 02:54

Chouette Article, je me permet de poster le lien de mon site si vous voulez plus d'infos. http://menstrualcup.co/?lang=fr.

Pour celles qui ne sont toujours pas convaincue allez lire les témoignages de cupeuses http://menstrualcup.co/temoignages/ dont celui de Léna ci dessous ;)

Léna 12/11/2014 09:34

Ah oui, sympa ton article... tu ne parles pas trop de pliage par contre, normal ?
J'en parle ici, si tu veux : http://coupemenstruelle.net/pliage-coupe-menstruelle/

Et c'est sûr qu'on a moins le problème de SCT ^^
D'ailleurs, je cherche un peu d'info là-dessus... tu en aurais éventuellement ?
++

Léna 14/11/2014 09:46

Ok, je connaissais le wiki, mais pas l'autre...
Merci pour ces infos en tout cas :)
++

Solunelle 13/11/2014 18:50

Pour le SCT, je n'ai pas de source sous la main, mais j'ai lu plusieurs fois, et de sources différentes, que cela est dû au pouvoir absorbant des tampons.
Il y a eu une grosse vague de SCT lorsque la marque Rely avait sorti des tampons ultra absorbants. Cette absorption-là est, depuis, interdite à la vente.
Je viens de rechercher "Rely" sur internet, ils en parlent sur Wikipédia ici: http://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_du_choc_toxique
Ici aussi: http://www.lepharmaciendefrance.fr/juin-2011/conseil-le-choc-toxique-quesaco.html
Du coup, voilà des sources sur le SCT par la même occasion ;)

Léna 13/11/2014 09:19

Hello,
Oui, oui, (je t'ai répondu chez moi aussi) mais comme j'avais l'impression que tu ré-expliquais les bases, j'ai pensé que parler du pliage était une bonne idée :)
Et pour le SCT, tu aurais des sources à me conseiller stp ?
Merci

Solunelle 13/11/2014 06:52

Ce n’est pas tant pour enseigner (comme des techniques de pliage par exemple), mais je pense pour pour des réfractaires (auxquelles s'adresse l'article), ils faut reprendre les bases sous des aspects attrayants (car bien-sûr, elles n’ont pas suivi la lecture antérieure sur le sujet qu'elles ont pu avoir sur le web), et surtout, que ce soit très court pour ne pas les décourager à lire (je rappelle que ça s’adresse aux réfractaires).

Ensuite, celles qui seront intéressées par la cup se renseigneront d'elles-mêmes, et s'interrogeront sur divers points comme les méthodes de pliages dont on parle amplement sur le web.
Bien-sûr, j'ai dû parlé du côté entretien, car n'oublions pas que l'on s'adresse à des habituées du jetable auxquelles il fallait démontrer que l'entretien d'une cup est pas si compliqué que ce qu'elles imaginaient.